Les fonctions du psychologue de l’éducation

Publié le : 31 mai 20228 mins de lecture

Lorsque vous mentionnez le mot « psychologie » en présence d’une autre personne, le plus normal est qu’elle visualise immédiatement l’image du psychologue clinicien. Cependant, la psychologie est une discipline beaucoup plus vaste. Il s’agit de la science qui étudie les comportements humains et leurs processus mentaux. Dans la branche de la psychologie, on trouve plusieurs professionnels, dont le psychologue de l’éducation.

Notre objectif est de vous présenter les fonctions et la situation actuelle du psychologue de l’éducation. Nous parlons d’une profession qui est à peine connue, mais qui joue un rôle très important dans les systèmes éducatifs de la plus haute qualité. C’est une profession qui, aujourd’hui encore, est confrontée à de nombreux obstacles et entraves.

Qui est le psychologue de l’éducation ?

Le psychologue de l’éducation est le professionnel de cette branche de la psychologie qui se consacre à l’étude et à l’intervention sur le comportement humain dans un contexte éducatif. Son objectif ultime est le développement des capacités des individus, des groupes et des institutions. Avec le terme éducatif, nous entendons le sens le plus large de la formation, celui qui rend possible le développement personnel et collectif.

Le champ d’étude et d’action du psychologue de l’éducation est lié aux processus cognitifs associés à l’apprentissage ou dérivés de celui-ci. Il réfléchit et développe son travail sur tous les niveaux de la psychologie – du social au personnel, du biologique à la santé, etc.

Il est fréquent de confondre le psychologue de l’éducation avec d’autres professionnels tels que les pédagogues, les orienteurs et les psychologues cliniques de l’enfance.

En particulier, le pédagogue s’occupe de l’étude de l’éducation et des modèles éducatifs. La fonction des psychologues de l’orientation est de guider les personnes tout au long de leur vie académique et professionnelle. Les psychologues cliniques pour enfants ont pour objectif de traiter les troubles mentaux qui surviennent pendant l’enfance. Bien qu’il s’agisse de professions très différentes, leur collaboration est essentielle pour un enseignement de qualité.

Comme dans toute science, il est possible d’identifier deux méthodes principales en psychologie de l’éducation : la méthode académique et la méthode appliquée. Dans le premier cas, nous sommes en présence de psychologues chargés d’étudier, d’approfondir et de promulguer la théorie et les procédures propres à la psychologie et à l’éducation. D’autre part, la méthode appliquée est utilisée par les psychologues qui adoptent les connaissances issues de la recherche universitaire pour améliorer la qualité de l’enseignement.

À découvrir également : La psychologie entre le droit, l’éducatif et la clinique : une approche singulière

Fonctions du psychologue de l’éducation

Nous exposons les fonctions du psychologue de l’éducation selon l’ordre du Conseil national des psychologues :

Besoins éducatifs des élèves

Ce professionnel doit être chargé d’étudier et d’anticiper les besoins éducatifs des élèves afin d’agir sur eux pour améliorer leur expérience éducative.

Orientation, conseils professionnels et professionnels

L’objectif général de ces processus est de collaborer au développement des compétences de la personne à travers l’élaboration de projets personnels, professionnels et d’entreprise, afin que le sujet puisse orienter sa formation et ses décisions.

Fonctions préventives

Le psychologue doit appliquer les mesures nécessaires pour éviter les problèmes liés à l’expérience éducative. Il est important d’agir notamment sur les agents éducatifs (parents, enseignants, enfants, conseillers d’orientation…).

Amélioration de l’acte éducatif

Il est très important de prêter attention à l’éducation appliquée par les éducateurs. L’étude et l’application des meilleures techniques pédagogiques sont nécessaires pour que l’apprentissage et le développement de l’élève soient optimaux.

Formation et conseil aux familles

Une part importante de l’éducation provient de la famille. Grâce à l’étude de la cellule familiale et aux conseils prodigués, il est possible de mettre en place un modèle d’éducation familiale efficace permettant d’améliorer la qualité de vie de tous les membres de la famille.

Intervention socio-éducative

La vie scolaire et la vie familiale ne sont pas les seules sources d’éducation pour les êtres humains – tout l’environnement qui les entoure y contribue. Il incombe au psychologue de l’éducation d’étudier la manière dont le système social actuel affecte l’éducation, puis d’intervenir sur les aspects qui peuvent être améliorés.

Recherche et enseignement

Pour que toutes les autres fonctions puissent être affinées, des recherches approfondies doivent être menées pour mettre en évidence les orientations à prendre. Cependant, toute recherche serait inutile sans une faculté qui diffuse les connaissances aux autres étudiants et professionnels.

Situation actuelle des psychologues de l’éducation

Actuellement, le psychologue de l’éducation doit faire face à plusieurs problèmes. Les plus pertinents sont : peu de connaissances de la part de la population,  peu de soutien des administrations publiques, confusion professionnelle et système éducatif hostile.

Le fait que la majorité de la population ignore l’existence de cette profession signifie que la psychologie de l’éducation a une visibilité nulle, ce qui rend plus difficile la diffusion des connaissances et entrave le financement de la recherche dans ce domaine. Il serait nécessaire de divulguer l’existence de cette figure professionnelle et le travail qu’elle réalise, afin d’augmenter la visibilité d’une discipline fondamentale pour la qualité éducative des personnes.

Les administrations publiques ne reconnaissent pas parmi les activités professionnelles celle du psychologue de l’éducation. Les personnes formées à cette discipline sont reconnues aux yeux de l’État comme des praticiens de l’orientation ou des psychopédagogues. Ce manque de soutien ne se limite pas à une question d’étiquette, mais touche également les fonds et les ressources qui soutiennent la discipline et son développement.

En raison de la mauvaise organisation au niveau de l’État, il existe une confusion professionnelle entre les fonctions exercées par les différents professionnels de la psychologie. Sur un même lieu de travail, la même personne tend à exercer la fonction de pédagogue, de psychologue et de conseiller d’orientation. Au lieu de faire faire le travail de tout le monde par une seule personne, il serait bon qu’il y ait une équipe bien coordonnée de professionnels travaillant pour l’éducation des élèves.

En ce sens, le système éducatif actuel est plein d’erreurs qui rendent difficile l’exercice de la profession de psychologue de l’éducation. Aujourd’hui, nous disposons d’un système éducatif dont l’objectif semble différent de celui qui avait été initialement désigné.

De plus, les décisions finales sont prises par un pouvoir politique qui ignore souvent l’avis de la recherche scientifique. La mise en œuvre de bonnes initiatives au sein d’un système qui ne fonctionne pas ne résoudra pas le problème. Un changement structurel de l’éducation est nécessaire pour la rendre digne de son nom.

En conclusion, il convient de souligner que l’éducation est un domaine fondamental en raison de l’influence qu’elle exerce sur la formation des générations futures. Il est donc important de connaître les professionnels qui y travaillent et le rôle difficile qu’ils jouent.

Plan du site