Trouver un médecin spécialiste en psychiatrie au Mans

médecin spécialiste en psychiatrie

En proie à des difficultés personnelles, certains préfèrent les gérer eux-mêmes. Pourtant, seul le recours à un professionnel peut vous aider à traverser les épreuves de la vie et à avoir une meilleure maîtrise sur vos émotions.

Que fait un médecin en psychiatrie ?

Le médecin spécialisé en psychiatrie procède à un diagnostic précis du malade. Il traite différents dysfonctionnements psychiques comme les troubles émotionnels et les anomalies mentales. Si vous rencontrez ce type de problème, vous devez vous adresser soit un psychologue soit à un expert en psychiatrie. Seules ces deux nominations sont reconnues par un diplôme d’état qui garantit, à son détenteur, l’exercice de son activité. L’expérience acquise par ces spécialistes dans le domaine de la psychiatrie leur confère l’habilité nécessaire pour aider les personnes en difficulté psychologique. Si vous n’arrivez pas à vous décider lequel choisir, vous avez la possibilité d’exposer vos difficultés un généraliste. Celui-ci vous orientera vers l’alternative qui correspond au mieux à votre état de santé. La différence fondamentale entre psychologie et psychiatrie résident dans la prescription des médicaments. Si le psychiatre recommande un traitement médicinal, le psychologue est seulement en mesure de prescrire une thérapie. À savoir : Dire que la psychiatrie est une “médecine de fou” est un à priori archaïque. Cette filière propose des traitements pour désordres émotionnels et permet de retrouver un équilibre mental avant de sombrer dans la dépression. Faites-vous aider par le docteur Emile Henneguelle en demandant un rendez-vous sur doctolib.fr/psychiatre/le-mans/emile-henneguelle.

Quels sont les signes alarmants pour consulter ?

Les maladies psychiatriques s’installent progressivement dans le comportement quotidien et les habitudes du malade. Pour cette raison, les signes sont difficiles a repérer surtout au début. Voici alors quelques pistes pour arrêter le déni et songer à un traitement thérapeutique :

  • La perte d’engagement et de plaisir dans les activités habituelles: À ne pas confondre avec un petit coup de blues passager ! Si vous éprouvez, sur le long terme, un désintérêt total et un manque d’implication dans vos loisirs quotidiens, une consultation pourrait vous sauver avant de sombrer dans la dépression.
  • Les traumatismes: Subir un viol, être victime de violences physiques ou morales et traverser un deuil laissent des séquelles. Des traumatismes souvent tombés dans l’oubli se manifestent plus tard sous forme d’émotions ou de comportements dysfonctionnels.
  • Les troubles relationnels: Les conflits sociaux à répétition cachent des difficultés relationnelles qui peuvent être traitées au cours d’une thérapie psychiatrique.

Les points ci-dessus ne sont que quelques exemples courants de troubles psychiatriques. Il y a aussi l’addiction à l’alcool et aux drogues, le dysfonctionnement alimentaire, les troubles obsessionnels et compulsifs, la neurasthénie, etc.

Les signes avancés des troubles psychiatriques

Comme pour tout type de maladie, les problèmes de physiatrie se déclinent sur plusieurs niveaux de gravité. Il est clair qu’en intervenant au plus tôt, vous pouvez obtenir des résultats plus rapides sans vous soumettre à de lourds traitements. Néanmoins, quelque soit la phase dans laquelle vous êtes, le recours un spécialiste est essentiel pour retrouver votre équilibre mental et un meilleur rapport au monde. Les symptômes avancés pour lesquels vous devez réagir au plus vite sont les pensées suicidaires. Si vous n’avez ni la force ni la conviction de consulter un spécialiste, demandez l’aide d’un proche en qui vous avez confiance. Vouloir mettre fin à sa vie n’est jamais un fait anodin que vous pouvez passer sous silence ! D’un autre côté, il y a les troubles délirants. Au moment où il y a rupture avec la réalité, le patient se met en danger et ses comportements peuvent menacer son entourage. L’intervention d’un expert en psychiatrie devient ici primordiale !