Suivre une thérapie contre la dépendance affective

dépendance affective

Publié le : 18 janvier 20226 mins de lecture

Une véritable absence de sentiment est une expérience douloureuse lorsqu’elle se produit. La dépendance affective quant à elle est une maladie qu’il faut traiter pour ne plus souffrir. Pour réussir à vivre sans les autres et ne plus avoir le sentiment de ne pas être aimé, de nombreuses solutions sont possibles : des thérapies adaptées à l’individu et au degré de dépendance affective dont il souffre.

Ce qu’il faut savoir sur la dépendance affective !

La dépendance affective est une souffrance majeure pour de nombreuses personnes. Il s’agit d’une insécurité affective suffisante pour affecter la relation avec soi-même et la relation avec les autres. Couplée à une vulnérabilité spécifique à la dépression et à l’anxiété, elle peut également conduire à des comportements addictifs. Pour surmonter la dépendance affective, il est souvent nécessaire de faire un travail sur soi. En effet, afin de vaincre cette dépendance affective, un accompagnement est indispensable, car le travail à accomplir nécessite une solide compréhension de son humeur et de son état émotionnel, ainsi qu’une bonne connaissance des mécanismes relationnels. Les thérapeutes fournissent ces éclaircissements de base afin d’identifier les domaines sur lesquels vous devez travailler pour surmonter la dépendance affective. En effet, la psychothérapie a prouvé son efficacité dans le traitement d’une telle situation et à cet égard, différents traitements peuvent être utilisés. N’hésitez pas non plus à passer le test de dépendance affective, qui vous aidera à mieux comprendre ce trouble de la personnalité et la façon dont il affecte votre vie. Pour en savoir plus, cliquez sur pervers-narcissique.com

Dépendance affective : quelles conséquences ?

La dépendance affective a un impact profond et durable sur la relation de couple. D’une part, le conjoint dépendant a constamment besoin que l’autre lui exprime son amour, soit présent et se décide en cas d’absence ou d’insensibilité. De l’autre côté, le partenaire peut se sentir étouffé, manquer de liberté, être constamment surveillé et penser que ses efforts ne seront jamais suffisants. Le couple se retrouvera rapidement piégé dans une fonction négative, l’un luttant pour son indépendance et l’autre ayant besoin de plus de lui ou d’elle. Et cette situation peut conduire à un conflit, voire à une rupture, une situation que les dépendants affectifs veulent éviter à tout prix. 

Les avantages d’une thérapie pour surmonter la dépendance affective !

La dépendance affective peut être difficile à détecter car il existe de nombreuses façons d’exprimer la dépendance amoureuse. Si certaines personnes peuvent être enclines à la servitude par peur de la solitude, d’autres rejetteront toute forme de relation amoureuse par peur de souffrir. C’est pourquoi, pour surmonter la dépendance, il est particulièrement recommandé de suivre une thérapie avec un psychologue. Ce suivi offre un cadre privilégié pour exprimer les sentiments liés à la dépendance que vous vivez. La communication avec le thérapeute vous permettra de sortir de cette souffrance. De plus, celui-ci utilisera ces communications pour mettre en évidence vos schémas de fonctionnement, ce qui vous permettra de comprendre vos dépendances émotionnelles pour avancer dans votre rétablissement. Il s’agit des mécanismes de reconnaissance et des raisons d’une dépendance émotionnelle, dont vous n’avez peut-être pas conscience en tant que dépendant émotionnel, et vous serez déterminé à briser le cercle vicieux d’une dépendance émotionnelle. Enfin, l’accompagnement thérapeutique peut également prescrire un diagnostic pour des exercices de suivi adaptés sur les aspects les plus importants de votre dépendance.

Les thérapies de la dépendance affective !

Les personnes qui souffrent de dépendances affectives ne se rendent pas compte qu’elles sont victimes d’une pathologie de liaison, et la prise de conscience du problème est la première étape sur le chemin de la guérison. Se débarrasser de la dépendance affective se fait en plusieurs étapes, destinées à renforcer progressivement la confiance en soi afin d’apprendre à s’aimer d’abord et à grandir. Tout d’abord, les thérapies pour surmonter la dépendance affective comprennent : la psychothérapie de suivi, qui vise à modifier la perception que le dépendant a de lui-même. Le rôle du psychothérapeute est d’aider le patient à trouver la cause profonde de son trouble. Il le guide pour qu’il prenne conscience que les schémas fonctionnels névrotiques le feront systématiquement échouer. Pour le thérapeute, il s’agit de « casser » cette croyance de ne valoir rien pour qu’il puisse se voir sous un nouveau jour. Vient ensuite le coach personnel qui l’aide à reprendre le contrôle, à se rapprocher, à trouver ses repères, à enrichir ses activités, à se connecter à ses proches, et surtout… à se recentrer et à développer de solides compétences en communication interpersonnelle. Sans oublier l’hypnose, une technique destinée à éliminer les troubles émotionnels du passé. D’autres médecines douces visent à remplacer la carence par quelque chose pour retrouver un certain équilibre par des moyens naturels : micronutriments, vitamines et oligo-éléments, vitamines et phytothérapie. A cela s’ajoute le magnétisme, une thérapie de libération d’énergie qui libère les nœuds énergétiques. Et le Reiki, une méthode de guérison naturelle et holistique visant à harmoniser les différents corps pour rétablir l’équilibre physique, émotionnel, mental et psychologique. La thérapie comportementale quant à elle aide à remplacer les pensées négatives et les comportements inadaptés par des pensées et des réponses réalistes.

Plan du site